Investir pour faire fructifier votre argent

Investir pour faire fructifier votre argent

 

En 2019, les fonds en euros de l’assurance vie ont été condamnés au profit des actions cotées en bourse, les indices boursiers dans le monde ont alors connu une hausse moyenne de 25%. Le krach boursier intervenu en 2020 à cause du coronavirus à remit en question l’hégémonie de l’ investissement en bourse.

Investir son argent en 2021 n’est pas simple, les produits financiers sont complexes, il y a des dizaines de solutions pour investir, avec de multiples options. Après la chute de 2020 serais ce le moment d’investir ?

Sur le site http://www.la-poule-aux-oeufs-d-or.com je vais vous proposer un panorama des solutions pour investir au mieux en 2021, actuellement vous y trouverez les connaissances indispensables pour vous lancer dans le trading que ce soit en manuel ou de façon automatique.

J’insiste sur la notion de risque, c’est connu, les épargnants français sont peu enclins à prendre des risques. Or le risque est la pierre angulaire de tout placement. Plus il en contient, plus vous pouvez faire fructifier votre argent, mais plus vous pouvez y laisser des plumes !

Dans le cadre du « Carnaval des articles », organisé par Virgile, concernant le thème « Comment gagner au trading » voici les articles des autres participants :

Fonctionnement du PEA

Fonctionnement du plan d’épargne en action

Le plan d’épargne en action (PEA) permet de gérer un portefeuille de titres jusqu’à 150000 euros de versement. Vous ne pouvez investir que sur des actions émises par des sociétés qui ont leur siège en Europe, en Islande, au Liechtenstein ou en Norvège et sur des fonds investis à 75% au moins dans de tels titres. Le PEA fonctionne avec un compte titres et un compte espèces pour alimenter le plan et recueillir les gains et les dividendes.

 

Disponibilité de l’argent sur le PEA

Les fonds sont bloqués au moins 5 ans à compter de la date de souscription du PEA pour bénéficier de l’avantage fiscal à la sortie. Depuis 2019 des retraits partiels sont possibles dès que le plan a atteint une ancienneté de 5 ans sans que cela n’entraîne une fermeture du PEA ni la possibilité de faire des versements complémentaires. Le délai de 8 ans doit toujours être respecté pour pouvoir sortir en rente viagère défiscalisée.

 

Règle fiscale du PEA

Les dividendes et plus values ne sont pas imposables à condition d’être maintenus ou réinvestis dans le PEA. En cas de retrait avant 5 ans, depuis le 1er janvier 2019, les gains sont imposés dès le premier euro au prélèvement forfaitaire unique de 12,8% majoré de 17,2% de prélèvements sociaux. Les moins-values sont imputables sur les plus-values réalisées sur d’autres comptes titres la même année ou durant les 10 années suivantes.

Si le retrait,partiel ou total, intervient après 5 ans, le gain est exonéré d’impôt, mais il ne l’est pas des prélèvements sociaux à 17,2%.

Après 5 ans, il est possible d’imputer la moins value réalisée sur son PEA sur ses autres gains boursiers à une condition : vendre tous ses titres et clôturer son PEA.

La (les) banque centrale

Les banques centrales

Une banque centrale est une structure dont le but est de protéger l’économie, elle agit sur le fonctionnement des banques commerciales qui ont pignon sur rues (Crédit Agricole, BNP Paribas, Société générale, etc….).

La banque centrale agit au niveau d’un pays ou d’un continent, elle applique la politique monétaire, elle définit le taux directeur aux banques commerciales. Le taux directeur est le taux d’intérêt des prêts, c’est la rémunération des prêteurs. La banque centrale contrôle le cours de la monnaie afin d’obtenir une stabilité économique en influençant l’inflation et les leviers économiques de la zone, du pays.

 

Banque centrale europeenne Francfort-sur-le-Main

La banque centrale Européenne à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne

Si le taux auquel les banques commerciales peuvent emprunter auprès de la banque centrale est bas, les banques commerciales répercuteront ce taux bas à leurs clients. Les clients sont les particuliers mais aussi les entreprises et les états, tout le monde peut emprunter de l’argent à la banque avec peu d’intérêts à payer.

Ce mécanisme de baisse du taux entraîne une relance de la consommation et des investissements : une relative relance économique, cette fameuse croissance. Néanmoins cette augmentation de la consommation profitera aussi aux importations et la production intérieure peut ne pas être impactée. Les états peuvent aussi être réticent à réduire leur dette dont le financement est moins coûteux avec des taux bas (crise grecque).

Une monnaie forte est un frein pour les exportations au contraire d’une monnaie faible. Une monnaie forte n’est pas bon pour l’économie.

Un taux bas induit une augmentation des prix c’est l’inflation.

Dans le cas de la banque centrale européenne, la baisse du taux directeur entraîne une baisse de la valeur de l’euro sur les marchés financiers.

Les banques centrales agissent sur le cours de la monnaie du pays ou de la zone par un contrôle de la masse monétaire c’est à dire la quantité de monnaie.

Plus la quantité de monnaie est faible plus la valeur de la monnaie est élevée par la loi de tout ce qui est rare est cher.

Plus le taux directeur est bas plus la masse monétaire est importante, les banques accordent plus de crédits, le mécanisme de crédit est à l’origine de la création monétaire. Il faut noter que les banques commerciales ont recours aux crédits entre elles, c’est le crédit inter-bancaire.

 

Découvrez sur ce site :

Travail salaire Profit

Si les concepts de Capitalisme, Travail, Emploi, Salaire, Capital, Marché, Profit vous intéresse je vous conseil l’excellente série de la Chaîne Franco Allemande ARTE disponible jusqu’au 09/10/2020. Plus de 5 heures d’analyses d’une vingtaine d’économistes, de sociologues, d’historiens, de juristes.

https://www.arte.tv/fr/videos/083305-005-A/travail-salaire-profit-capital/

 

C’est quoi la blockchain ?

C’est quoi la blockchain ?

La blockchain : Un nouveau mécanisme de la confiance

 

Les métaux et le papier ont remplacés le troc, les écritures informatiques validées par un tiers (procédés complexes, sensibles et onéreux) sont en passe d’être remplacées par une nouvelle technologie en matière de transactions, de validation de l’information : c’est quoi la blockchain ?

L’invention des cryptomonnaies (Bitcoin. BTC,Ethereum. ETH,Ripple. XRP,Bitcoin Cash. BCH,Litecoin. LTC,EOS. EOS,…..) indissociable de la chaîne de blocs pourrait bien révolutionner notre quotidien au même titre que la révolution internet dans les années 1990.

 

C'est quoi la blockchain

 

La technologie Blockchain consiste à sécuriser les échanges dans des chaînes de blocs validées par des équations mathématiques. Le système n’est pas contrôlé par une entité centralisée, la puissance informatique globale est partagée et permet un traçage des données. Par un système de partage de l’information il est impossible de supprimer ou de modifier une donnée écrite sur la blockchain

Techniquement une blockchain est une base de données (un registre) sécurisée et dupliquée qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création.

 

Découvrez sur ce site :

Dépenses et recettes d’un Etat

Fonctionnement de l’Etat

 

L’Etat se présente comme une grande entreprise, il génère des dépenses et des recettes. Il investit, produit des biens non marchands.

Les recettes fiscales de la France sont d’environ 298,6 milliards d’euros en 2013. Il y a 4 principales sources de revenus.

Les recettes de l’Etat Français

La TVA

 

C’est la source principale de recettes. Elle peut atteindre 50% des recettes de la France.

La taxe sur la valeur ajoutée est une taxe sur la consommation essentiellement en France et en Europe , mise en place le 10 avril 1954 par Maurice Lauré

Pour appliquer la TVA à un produit ou un service il faut prendre son prix hors taxes et ajouter à ce prix un certains pourcentage. La dernière hausse de la TVA date du 1er janvier 2014. Elle augmenta de 0,4%,passant de 19,6 à 20% sur la plupart des biens et produits.

Il existe aussi deux taux de TVA réduits suivant la nature du produit ou du bien (les livres, la restauration, les droits d’auteurs, etc.).

 

La collecte de cet Taxe est faite par les entreprises. Par exemple le boulanger empoche la TVA lorsque vous achetez du pain mais au cours de l’année il devra rendre toute la TVA qu’il aura collecté à l’Etat. En contrepartie, les entreprises sont généralement exonérées de TVA. C’est à dire qu’elles ne paient pas la TVA lorsqu’elles fond des achats professionnels.

La TVA n’est finalement payée que par les consommateurs, vous et moi.

La TICPE : la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques

 

Cette taxe s’applique sur les carburants, en plus de la TVA. Elle n’est pas fixée par rapport au prix du produit mais par rapport à la quantité et peut être facilement modifiée par les conseillers régionaux.

Elle rapporte entre 20 et 25 milliards d’euros à l’état. Soit environ 5% de ses recettes.

 

L’IR : impôt sur le revenu

 

C’est l’impôt que vous payez tous les ans. Il est défini selon votre revenu, votre situation familiale, etc…

Cet impôt rapporte environ 23% des recettes faites par l’Etat Français.

 

L’IS : impôt sur les sociétés

 

Représente environ 19% des ressources fiscales de l’Etat. Seuls les bénéfices des entreprises sont imposés

Les dépenses de l’Etat

 

Dépenses de personnel : 120.4 Md (39,4%)

Ces dépenses couvrent tout ce qui concerne la rémunération des fonctionnaires dans les organismes publicsn les ministères, les collectivités et dans les hôpitaux.

 

Dépenses d’intervention : 67,3 Md (22,1%)

C’est l’intervention concrète de l’Etat dans l’economie et le social. C’est ce budget qui lui permet la redistribution des richesses, allocations, aides à l’emploi, subventions pour les collectivités territoriales et associations.

 

Charges de la dette : 46,6 Md (15,4%)

Il s’agit des intérêts que paie l’Etat français à ses créanciers pour rembourser la dette

 

Dépenses de fonctionnement : 57,7 Md (16,9%)

Il s’agit d’achat de matériels, de services. Bref , des dépenses liées au fonctionnement des services publics.

 

Dépenses d’investissement : 11,6 Md (3,9%)

Il s’agit par exemple de l’entretien et de la construction de bâtiments, d’investissements militaires, etc

 

La dette pour les nuls

Arrive un riche émir. Il arrête sa belle grosse voiture devant l’hôtel de la ville et entre.
Il pose un billet de 500 euros sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d’en choisir une pour la nuit.
Pour 500 euros, le propriétaire de l’établissement lui donne toutes les clés et lui dit de choisir celle qui lui plaira.
Dès que le touriste a disparu dans l’escalier, l’hôtelier prend le billet de 500 euros, file chez le boucher voisin et règle la dette qu’il a envers celui-ci.
Le boucher se rend immédiatement chez l’éleveur de porcs à qui il doit 500 Euros et rembourse sa dette.
L’éleveur, à son tour, s’empresse de régler sa facture à la coopérative agricole où il se ravitaille en aliments pour le bétail.
Le directeur de la coopérative se précipite au café régler son ardoise.
Le barman glisse le billet à la prostituée qui lui fournit ses services à crédit déjà depuis un moment.
La fille, qui occupe à crédit les chambres de l’hôtel avec ses clients, court acquitter sa facture chez notre hôtelier qui pose le billet sur le comptoir, là où le touriste l’avait posé auparavant.
L’ émir redescend l’escalier, annonce qu’il ne trouve pas les chambres à son goût, ramasse son billet et s’en va.
Personne n’a rien produit ! personne n’a rien gagné ! mais plus personne n’a de dette !!!

 

Ajoutez à cette histoire la notion d’intérêts…

La monnaie ça sert à quoi ?

Les trois fonctions de la monnaie sont : unité de compte, instrument d’échange et réserve de valeur.

instrument d’échange; c’est un intermédiaire pour faire du commerce, acheter des biens, mais également des services de base comme la santé, l’éducation, le transport.

une unité de compte, autrement dit un instrument de mesure de la valeur des biens et des services.

une réserve de valeur qui permet de différer les achats dans le temps; de mettre de l argent de côté en vue d’un investissement

Comment vont les assurances ? Bien C’est à Dire ?

Le nombre de crises naturelles est en croissance ! : ouragans, tsunamis, cyclones, tempêtes, inondations, etc……, crises sociales (islamisme radicalisé et misères sociales), crises économiques (faillites quotidiennes, crédits à outrance non solvables), crises sanitaires bref de plus en plus de dégâts matériels, humains, économique qu’il faut rembourser. Le coût de ces crises s’élève à plusieurs dizaines de milliards par an, comment ce système économique de l’assurance tient le rythme effréné des remboursements ? Qui finance ? A qui profite le système des assurances et sur-assurances car le système rapporte beaucoup d’argent a qui ?

La mondialisation

Nombreuses sont les critiques concernant la mondialisation. L opinion publique (surement une invention de la classe politique ) affirme que la mondialisation est la cause de nos problèmes de chômage et qu elle profite aux pays en développement  (Chine, Inde, etc….) nous laissant désoeuvrés et importateurs. C est la nature de nos emplois qui a changée; prédominance du tertiaire, du service. Actuellement personne ne souhaite travailler comme ouvrier les plus jeunes revent d un poste de commercial a hauts revenus. Ceci pour expliquer que la faute n est pas a donner aux pays emergents mais a la transformation de notre société dirigee par les politiciens. Le probleme de la mondialisation est un leurre !

1 2